TPI DIXINN: le dossier AOB encore renvoyé en sine die

Partager
1

Le commandant et scie sont ont une nouvelle comparu ce lundi,11 février 2019 au tribunal de première instance de DIXINN pour répondre des faits d’association de malfaiteurs, tentative d’assassinat, destruction d’édifices privés et mobiliers, détention et consommation de chanvre indien, attentat à la sureté de l’État et de détention illégale d’arme de guerre. Des faits punis par les articles 785,208 et autres du code pénal guinéen. A la barre quelques minutes que le commandant Alpha Oumar Boffa qu’il s’est présenté sur l’appel du président du tribunal correctionnel, aussitôt ses conseils formulent une demande de renvoi. Un renvoi motivé par le fait que les accusés affirment ne pas être prêts a être jugés.

Cette demande de renvoi n’a pas suscité de débats entre les parties mais le parquet remarque un manque de sérieux dans la démarche de la défense et il déclare nous n’allons jamais laisser la loi bafouée dans nos sociétés malgré que nous défendons les intérêts de la société. » Pour lui donc, la défense devrait faire point sur les problèmes internes avant n’importe quelle comparution. Poursuivant, le procureur Sidy Souleymane N’diaye estime d’ailleurs que le renvoi n’est pas motivé. L’absence continue d’un interprète pour Jean Guillavogui a été aussi évoqué au tribunal ce lundi. L’audience est à cet effet renvoyée à sine die.

Pour maguineeinfos.com;

Mohamed Bah

Facebook Comments
Partager
1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *